Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique
ContactPlan du siteLiens WebPhotographiesActualité

OrganisationCompositionFonds national de la littératurePrix littéraires
PublicationsLe BulletinE-Bibliothèque

 


PRIX
Liste des prix
Index par lauréat
Index par année

ACTUALITÉ
Lauréats de l'année
Prochaines attributions

Prix littéraires


Prix Félix Denayer 2008

Huguette de Broqueville

Huguette de Broqueville : Lydia, l'éclat de l'inachevé

Lauréate :

Huguette de Broqueville pour son roman Lydia, l'éclat de l'inachevé (Michel de Maule, 2007).

Jury :

Jean-Baptiste Baronian, Georges-Henri Dumont, François Emmanuel.

Extrait de l'argumentaire du jury :

L'émotion à la lecture de ce livre vient de la puissance d'évocation sentimentale de l'auteur, de sa capacité d'épouser le souvenir essentiel et fondateur, de trouver les mots pour aller au plus intime, au plus secret de l'expérience. Le bonheur vient en sus : voici une vie bien pleine, menée avec ardeur et courage, qui arrive au terme de son parcours (un siècle!) en transmettant un message positif sans mièvrerie, constructif sans complaisance.

Huguette de Broqueville nous parle de Lydia, sa mère, une femme combattante, qui s'illustra dans la Résistance sans en attendre honneurs et reconnaissance, tout simplement parce que cela s'imposait, que la barbarie devait être contrée, que nos contrées devaient être préservées. Elle l'a fait sans négliger ses autres tâches, ses vocations de mère, bientôt de grand-mère, ensuite d'arrière-grand-mère, et au-delà. Il en résulte un magnifique portrait de femme, qui n'a pas besoin de sa draper dans l'héroïsme pour accéder tout naturellement à une grandeur que l'on envie de qualifier tout simplement de familière.

Quel concentré de sagesse, de passion, d'humour, d'humanité en somme. À chaque page, une notation originale. Une vie se trouve élucidée, mais sans perdre son mystère. L'auteur a une prodigieuse mémoire, et une philosophie rigoureuse et nonchalante qu'elle est seule à exercer. Une drôlerie aussi, qui est la face mondaine, entendons courtoise et polie, de la lucidité.

Autre prix de l'ARLLFB décerné à l'auteur :

Prix Henri Davignon 2000 pour son roman Uraho, es-tu toujours vivant?