Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique
ContactPlan du siteLiens WebPhotographiesActualité

OrganisationCompositionFonds national de la littératurePrix littéraires
PublicationsLe BulletinE-Bibliothèque

 


PRIX
Liste des prix
Index par lauréat
Index par année

ACTUALITÉ
Lauréats de l'année
Prochaines attributions

Prix littéraires


Grand prix de poésie Albert Mockel 2008

Jacques Demaude

Lauréat :

Jacques Demaude pour l'ensemble de son œuvre poétique.

Jury :

Jacques Crickillon, Philippe Jones et Yves Namur.

Extrait de l'argumentaire du jury :

Le Grand Prix de Poésie Albert Mockel, le plus prestigieux que décerne l’ARLLFB en cette matière, n’est attribué que tous les cinq ans et rassemble à son palmarès quelques-unes des plus grandes personnalités de notre patrimoine poétique : Marcel Thiry, Robert Guiette, Albert Ayguesparse, André Schmitz ou Philippe Jones.

En choisissant cette année Jacques Demaude, l’Académie entend mettre en lumière une œuvre exceptionnelle qui mérite qu’elle sorte de la discrétion où elle est confinée. Il aura fallu attendre l’initiative de notre confrère Éric Brogniet et la publication de Réveiller l’autre au Taillis Pré pour mesurer à sa juste valeur toute l’importance de cette œuvre désormais accessible.

Ce poète que l’on place volontiers parmi les plus exigeants et les plus spirituels, mais aussi parmi les plus tourmentés, est l’auteur, comme le dit notre confrère Brogniet, d’une poésie « initiatique, élégiaque, gnomique sans nul doute, dont la forme a été modelée à la pratique des grands poèmes dramatiques d’Agrippa d’Aubigné, à la brutalité rimbaldienne et aux aveux bouleversants d’Une Saison en enfer, à l’hallucinatoire ésotérique profération prophétique d’un Trakl, et dont l’éclat se souvient des expressionnistes allemands ». On ne pouvait mieux définir ce travail poétique, aussi patient qu’exigeant, une poésie qui nous aide à vivre et à marcher du côté des souffrances et des horreurs de ce monde.