Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique
ContactPlan du siteLiens WebPhotographiesActualité

OrganisationCompositionFonds national de la littératurePrix littéraires
PublicationsLe BulletinE-Bibliothèque

 


PRIX
Liste des prix
Index par lauréat
Index par année

ACTUALITÉ
Lauréats de l'année
Prochaines attributions

Prix littéraires


Prix Sander Pierron 2010

Ariane Le Fort

Ariane Le Fort : On ne va pas se quitter comme ça? (Seuil)

Lauréat :

Ariane Le Fort pour son roman On ne va pas se quitter comme ça? (Seuil, 2010).

Jury :

Daniel Droixhe, Raymond Trousson, Guy Vaes.

Extrait de l'argumentaire du jury :

Ariane Le Fort a, comme l'on sait, le génie des titres. Elle le montre une fois de plus dans ce magnifique nouveau roman centré sur le thème de la séparation, qu'elle soit affective ou fatale. Rompre une relation, c'est s'affronter à une petite mort, que la finitude irréparable vient tragiquement confirmer pour chacun d'entre nous. Les romans de Le Fort inspirent ces réflexions profondes, mais comme sans crier gare, en s'en tenant à la fragilité de nos jours et de nos amours.

Ce qu'elle avait déjà déployé dans ses livres précédents, qui ont le pouvoir de s'inscrire dans la mémoire comme des souvenirs personnels (qui a lu Comment font les autres? ou Beau-fils ne sont pas près de les oublier), elle le renforce encore dans ce bouleversant On ne va pas se quitter comme ça?. Il s'agit cependant de se quitter un jour, la mort y veille, même si les rapports entre les êtres n'ont pas fini de se tisser, de se nuancer, de s'enrichir. C'est sur cette inquiétude, cette précarité que se fonde ce récit, frémissant comme une sonate de Schubert.

Lucie Cauwe l'a subtilement dit : «Ariane Le Fort raconte les mystères des êtres avec finesse, de façon presque clinique, nous les fait côtoyer de près, sous leurs grands airs. Et, dans le Journal du Dimanche, Bernard Pivot n'a pu que lui donner raison.