Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique
ContactPlan du siteLiens WebPhotographiesActualité

OrganisationCompositionFonds national de la littératurePrix littéraires
PublicationsLe BulletinE-Bibliothèque

 


PRIX
Liste des prix
Index par lauréat
Index par année

ACTUALITÉ
Lauréats de l'année
Prochaines attributions

Prix littéraires


Prix Eugène Schmits 2008

Gaspard Hons

Gaspard Hons : Les abeilles de personne

Lauréat :

Gaspard Hons pour son recueil poétique Les abeilles de personne (Le Taillis pré, 2008).

Jury :

Philippe Jones, Yves Namur, Liliane Wouters.

Extrait de l'argumentaire du jury :

Il n'est pas seulement l'un de nos lecteurs de poésie les plus attentifs, un sourcier qui excelle à différencier, à définir, à cadrer la poésie des autres, ce dont il s'acquitte dans nombre de publications, dont le Journal du Théâtre Poème. Cette autorité, Gaspard Hons la doit à sa pratique de la poésie, qui depuis quelques années, dans Le jardin de Cranach notamment, atteint à une maîtrise unanimement reconnue.

De quoi est-elle faite, cette maîtrise? Du choix judicieux du canevas, d'abord, qui lui permet d'organiser ses poèmes en réseaux, autour d'un motif qui les aimante. Il ne s'agit pas de thèmes généraux lâches, ou approximatifs, mais très précis au contraire. Ils imposent aux recueils une structure qui aimante les textes, sans les contraindre. C'est ce que résume Phlippe Jones quand il dit que cette écriture «ne procède nullement de l'automatisme, sans prescription pour autant».

L'ensemble que réunit Les abeilles de personne est des plus réussis. Parce qu'il renvoie à la ruche, métaphore idoine du recueil. Et s'il s'agissait d'un support pour le miel qu'apportent les abeilles, comme la plume récolte et assemble les mots? Hons est bien plus étonnant, bien plus inouï dans ses développements, qui traquent la présence insaisissable, postule qu'aucune volonté, repérable du moins, n'a présidé à ces agencements. Ils sont surtout propices à ce que le lecteur, provoqué, stimulé, devienne poète par proximité.

Autre prix de l'ARLLFB décerné à l'auteur :

Prix Jean Kobs 2002 pour son recueil de poèmes Le Jardin de Cranach.