Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique
ContactPlan du siteLiens WebPhotographiesActualité

OrganisationCompositionFonds national de la littératurePrix littéraires
PublicationsLe BulletinE-Bibliothèque

 


PRIX
Liste des prix
Index par lauréat
Index par année

ACTUALITÉ
Lauréats de l'année
Prochaines attributions

Prix littéraires


Prix Emmanuel Vossaert 2008

Myriam Watthée-Delmotte

Myriam Watthée-Delmotte : Littérature et ritualité. Enjeux du rite dans la littérature française contemporaine (P.I.E. Peter Lang)

Lauréate :

Myriam Watthée-Delmotte pour son essai Littérature et ritualité. Enjeux du rite dans la littérature française contemporaine (P.I.E. Peter Lang).

Jury :

Roland Beyen, Philippe Jones, Raymond Trousson.

Extrait de l'argumentaire du jury :

Myriam Watthee-Delmotte est maître de recherches du Fonds National de la Recherche Scientifique et professeur à l'UCL, où elle dirige le Centre de Recherche sur l'Imaginaire et gère le Fonds Henry Bauchau. En 1910, elle a ajouté à son impressionnante bibliographie un ouvrage passionnant, synthèse de longues années de recherches : Littérature et ritualité. Enjeux du rite dans la littérature française contemporaine, paru dans la collection «Comparatisme et société» des Éditions P.I.E. Peter Lang.

La spécialisation de Myriam Watthee-Delmotte est l'analyse littéraire, pratiquée sur le corpus français de 1850 à la période contemporaine. La position épistémologique qu'elle a développée tout au long de sa carrière est de ne pas atomiser, mais au contraire de relier entre eux des aspects du phénomène littéraire habituellement traités isolément : texte, contexte, auteur, lecteur, support matériel du texte. C'est dans cet esprit qu'elle a développé une toute nouvelle approche de la littérature, sous l'angle de la ritualité.

Il convient de souligner le caractère extrêmement novateur de l'approche du professeur Watthee-Delmotte. Sa découverte des valeurs rituelles du fait littéraire représente un véritable tournant dans l'interprétation contemporaine de l'institution littéraire, écriture, diffusion et lecture confondues. Son recours à une interdisciplinarité souple, susceptible de révéler la complexité culturelle, formelle, psychologique, éthique ou encore psychanalytique des objets analysés, bien loin du cloisonnement des disciplines, permet de montrer l'interaction des formes et des contenus culturels, et débouche sur une relecture sans égale d'un patrimoine que l'on croyait connu. Plus largement, dans le domaine des recherches sur l'imaginaire, son travail joue un rôle fondamental dans la nouvelle conceptualisation du rapprochement de l'anthropologie culturelle et de la littérature.

Ajoutons que Myriam Watthee-Delmotte éclaire ses réflexions sur les enjeux du rite par des analyses approfondies d'oeuvres littéraires des deux derniers siècles, principalement de Barbey d'Aurevilly, Villiers de l'Isle-Adam, Zola, Bernanos, Jouve et, last but not least, de notre confrère Henry Bauchau.