Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique
ContactPlan du siteLiens WebPhotographiesActualité

OrganisationCompositionFonds national de la littératurePrix littéraires
PublicationsLe BulletinE-Bibliothèque

 


CATÉGORIES
Anthologies
Bibliographies
Carnets intimes
Cinéma
Correspondances
Essais littéraires
Nouvelles
Philologie et linguistique
Poésie
Romans
Théâtre

CATALOGUE
Recherche par auteur
Recherche par titre

NOUVEAUTÉS
Dernières parutions

COMMANDES
Libraires
Autres

Publications

Bulles bleues. Souvenirs heureux
de Maurice Maeterlinck

Jules Destrée - Journal (1882-1887)

Genre : Carnets intimes
Editeur : en coédition avec Le Cri
Format : 15, 5 X 24 cm
Nombre de pages : 184 p.
Date de publication : 2012
ISBN : 978-2-8710-3598-2
Prix : 22, 00
Édition présentée et annotée par Raymond Trousson

À propos du livre

Comme le film des premières années se déroule dans la mémoire de celui qui est sur le point de quitter la vie, ces « Bulles bleues » s’échappent de la mémoire de Maeterlinck, à quelques mois de son dernier appareillage. Elles s’imposent à lui, il ne les rédige pas, les dicte à sa femme au fil de ses souvenirs lointains. Et c’est tout un univers qui ressurgit de l’oubli, nimbé de poésie, mais précis comme des enluminures médiévales.

Maeterlinck n’idéalise pas ce qu’il se remémore. Il est quelquefois féroce, satirique, insolemment espiègle. Mais ce qu’il nous confie en toute simplicité, sans la moindre tentation d’autocélébration, c’est l’enfance d’un artiste qui deviendra poète, inspirera plasticiens et musiciens, sera l’un des pionniers de la modernité, dont on mesure, plus encore aujourd’hui que jadis, quel découvreur il était.

Il est rare de pouvoir rejoindre avec une telle intimité la source de ce qui deviendrait un destin d’exception et une œuvre d’une importance essentielle. Les Bulles bleues nous réservent cette grâce.

Maurice Maeterlinck, né le 29 août 1862 à Gand, et décédé le 5 mai 1949 à Nice, est le plus honoré des écrivains belges. Le prix Nobel de Littérature lui fut décerné en 1911.