Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique
ContactPlan du siteLiens WebPhotographiesActualité

OrganisationCompositionFonds national de la littératurePrix littéraires
PublicationsLe BulletinE-Bibliothèque

 


PRIX
Liste des prix
Index par lauréat
Index par année

ACTUALITÉ
Lauréats de l'année
Prochaines attributions

Prix littéraires


Prix André Praga 2010

Céline Delbecq

Céline Delbecq : Hêtre (Lansman)

Lauréat :

Céline Delbecq pour sa pièce Hêtre (Lansman, 2010).

Jury :

Roland Beyen, Jacques De Decker, Françoise Mallet-Joris.

Extrait de l'argumentaire du jury :

Céline Delbecq est comédienne, formée au Conservatoire de Mons qui s'impose comme la pépinière de talents la plus dynamique en Communauté française, elle s'est aussi initiée à la danse. L'un de ses professeurs, Luc Dumont, repère ses dispositions à l'écriture et l'a encouragée en ce sens. Elle les développe dans des expériences de création collective, et fait bientôt jouer ses premiers textes dans le cadre du théâtre pour jeune public. C'est ainsi qu'aux Rencontres de Huy, elle remporte le Prix du Ministère de la Jeunesse pour son spectacle Le Hibou. Elle avait déjà précédemment révélé son style et son univers dans Poussière, qui évoque le désarroi d'un enfant à la suite de l'incendie de sa maison.

Le prix Praga lui est décerné pour Hêtre ou juste un clou dans la tête paru chez cet inlassable découvreur qu'est l'éditeur Émile Lansman. C'est une pièce à deux voix qui veut aborder, du propre aveu de l'auteur, «les thématiques de la mémoire , la question de l'identité et du travail». Avec une camarade comédienne, Charlotte Villalonga, Céline Delbecq vient de fonder la Compagnie de la Bête noire qui se donne pour programme de «privilégier le rapprochement du social et du culturel» Comme Céline Delbecq l'a confié à une journaliste qui lui demandait quelles étaient ses priorités : «Comment intégrer les personnes les plus défavorisées? Comment aller à leur rencontre? Ces questions sont primordiales pour nous, mieux, elles sont au centre de nos recherches.»

Le jury a été au surplus très touché par la sensibilité qui vibre dans ces textes, par la musicalité et l'intensité de la langue, très beau matériau confié à la créativité de l'acteur