Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique
ContactPlan du siteLiens WebPhotographiesActualité

OrganisationCompositionFonds national de la littératurePrix littéraires
PublicationsLe BulletinE-Bibliothèque

 


PRIX
Liste des prix
Index par lauréat
Index par année

ACTUALITÉ
Lauréats de l'année
Prochaines attributions

Prix littéraires


Prix Eugène Schmits 2005

Lydia Flem / Photo © ARLLFB

Panique

Lauréate :

Lydia Flem pour Panique (Éd. du Seuil, coll. «La Librairie du XXIe siècle», 2005).

Jury :

Claire Lejeune, Daniel Droixhe et François Emmanuel.

Extrait de l'argumentaire du jury :

Psychanalyste, Lydia Flem transcende sa discipline par l'écriture d'ouvrages qui, pour être d'une grande rigueur de pensée, laissent leur place à l'intuition poétique et littéraire. Cela s'est senti dès ses premiers livres, consacrés à Freud, qu'elle abordait sous l'angle de son humanité, au point d'écrire un Homme Freud, tout simplement. Son admirable Casanova ou l'exercice du bonheur a été traduit jusqu'aux États-Unis et en Chine. Plus récemment, Comment j'ai vidé la maison de mes parents a eu un retentissement international qui ne fait que se confirmer : le livre, tout récemment paru aux Pays-Bas, est sur le point de sortir en Pologne et en Argentine. Dans Panique, elle s'attaque à ces brusques accès d'effroi que la vie moderne provoque : un ascenseur, un avion peuvent plonger dans un malaise profond, à «une dépossession de soi», comme dit Lydia Flem. Un récit simple, jalonné par le temps qui se dévide. Une tentative de restituer la peur la plus quotidienne, banale, et pourtant insurmontable : cet exercice, comme la vocation du prix Schmits le recommande, a une réelle portée morale.