Académie Royale de Langue et de Littérature Françaises de Belgique
ContactPlan du siteLiens WebPhotographiesActualité

OrganisationCompositionFonds national de la littératurePrix littéraires
PublicationsLe BulletinE-Bibliothèque

 


PRIX
Liste des prix
Index par lauréat
Index par année

ACTUALITÉ
Lauréats de l'année
Prochaines attributions

Prix littéraires


Prix Georges Vaxelaire 2007

Sophie Landresse

Sophie Landresse : Une soeur de trop

Lauréate :

Sophie Landresse pour sa pièce Une sœur de trop créée au Centre des Riches Claires

Jury :

Jacques De Decker, Claudine Gothot-Mersch et Claire Lejeune.

Extrait de l'argumentaire du jury :

Une tranche de vie, a dit la critique lors de la création de la première pièce de Sophie Landresse. Oui, le souci de réalisme, la fidélité à la peinture du réel, le souci de construire des personnages reconnaissables et convaincants se détectent dans cette tragi-comédie qui met en scène une poignée de figures comme prélevées dans la chronique d'une Wallonie profonde, déchirée entre soif de vivre et aspérités d'un quotidien plus souvent pénible que réjouissant. Deux sœurs cohabitent, l'une semble au bord de la dépression, l'autre veut montrer à tout prix qu'elle a la pêche. Jusqu'à ce qu'un certain Luc remonte à la surface dans la vie d'Hélène, et cette fois c'est Sylvia, si sûre d'elle en apparence, qui menace de perdre pied. Tout cela sous le regard caustique d'une voisine qui n'en perd pas une miette et passe toutes ces péripéties à la moulinette de son bavardage faussement naïf.

Sophie Landresse jouait elle-même Sylvia lors de la création de sa pièce, et la vérité de son interprétation marchait l'amble avec un même accent d'authenticité chez ses partenaires, tous fort bien dirigés par Georges Lini qui a su, pour ce portrait au ton très actuel, aligner son réalisme sur celui d'un Ken Loach. Le tout sur le rythme emporté et déchirant des blues wallons interprétés par Elmore D (Daniel Droixhe).

La pièce sera à l'affiche, cet été, du festival de Spa.